Notre patrimoine vivant

Les 18 et 19 septembre ont lieu les journées nationales du patrimoine. Cette année nous avons voulu attirer l’attention sur un patrimoine local trop souvent ignoré : NOTRE PATRIMOINE VIVANT !

Tout d’abord le samedi 18 de 10h à 12h à la Samoisienne une conférence de Seine et Marne Environnement aura pour thème Favoriser la Biodiversité.

Puis de 14h à 16h une promenade ira à la rencontre du patrimoine naturel de Samois.

Pour ces deux animations il est nécessaire de s’inscrire en appelant le 0614921347 ou en écrivant à bio-n@seme-id77.fr

Criquet, sauterelles, et grillons, des insectes à observer et à écouter !

L’Atlas de la Biodiversité Communale continu pour mieux connaître la biodiversité de la commune et de son jardin !

Ce mois-ci parlons des Orthoptères qui regroupent les Criquets, Grillons et Sauterelles. Ces insectes sont caractérisés par des ailes droites le long de leur corps, c’est de cette particularité que provient leur nom. On distingue deux groupes au sein de cet ordre : les Caelifères aux antennes courtes et épaisses (Criquets) et les Ensifères aux antennes longues et fines (Grillons et Sauterelles). Plusieurs types d’habitats peuvent convenir aux Orthoptères : pelouses, friches, milieux agricoles, milieux buissonnants, ourlets forestiers… Point commun de toutes les espèces d’Orthoptères : ils ont besoin d’une température assez élevée, ainsi, on dit d’eux qu’ils sont des organismes thermophiles.

Criquet marginé

En période de reproduction, les Orthoptères ont la particularité d’émettre des stridulations dans le but de trouver un ou une partenaire. Chez les espèces de Criquets, la stridulation est émise par le frottement des pattes arrières contre les ailes supérieures, les élytres plus épaisses que les ailes inférieures. Chez les Sauterelles et les Grillons, le son est quant à lui produit par le frottement des élytres entre elles. Toutes les espèces possèdent leur propre stridulation, ainsi un spécialiste des insectes pourra déterminer une espèce sans la voir, seulement à la sérénade qu’elle produit pour attirer les individus de l’autre sexe. 

grillon champêtre

Ces insectes s’avèrent être d’excellents indicateurs des végétations. Les groupements d’espèces, appelés les cortèges, permettent d’avoir des informations sur la structure des milieux. La hauteur et la densité de la végétation ainsi que la température et l’humidité sont des éléments déterminants pour les Orthoptères. 

Grande sauterelle verte

Si vous désirez accueillir ces insectes dans votre jardin, vous pouvez laisser la flore spontanée s’y développer et effectuer une fauche ou tonte annuelle tardive à l’automne en exportant les résidus de végétaux afin de ne pas enrichir le milieu. Cette pratique permettra ainsi aux insectes d’effectuer complètement leur cycle vital et leur fournir de quoi se nourrir. 

Courtilière

Quelques espèces sont simples à identifier : le Grillon champêtre (Gryllus campestris), la courtilière commune (Gryllotalpa gryllotalpa) avec ses très larges pattes antérieures et une allure de chimère d’écrevisse, ou encore la Grande Sauterelle verte (Tettigonia viridissima ).


Ornella ALBERTI | Conseillère en Biodiversité et Sciences citoyennes

Vous pourrez transmettre vos observations dans le cadre de l’Atlas de la Biodiversité Communale mis en place sur votre commune à l’adresse mail dédiée : ABC@seme-id77.fr En envoyant : la date de l’observation, le nombre d’individus estimé, le nom et le lieu (si possible l’adresse). Pour les plus audacieux directement sur la base de données naturaliste Cettia Île-de-France (https://cettia-idf.fr/). Chacune des observations servira à améliorer les connaissances de votre commune !

Et faites connaitre samoisbiodiversite.fr autour de vous !!